L'Organisation Todt


Créée en 1938, l'Organisation Todt dépend entièrement du ministère de la production de guerre régi par Albert Speer qui met en place le département central de l'Organisation Todt à Berlin aux ordres de Xaver Dorsch. Ce département dirige, pour le secteur qui nous intéresse, le groupe d'opération ouest (Einsatzgruppe West) commandé par Weis, lui-même subdivisé en plusieurs secteurs d'intervention Einsatz Atlantik et Einsatz Mittelmeer.

Ces deux groupements sont eux-mêmes subdivisé Oberbauleitungen (OBL : direction supérieures de constructions) répartis par secteurs côtiers. En france, nous trouvons, du nord au sud, OBL Nordwest, OBL Cherbourg, OBL Rouen, OBL Saint Malo, OBL Nord (Brest), OBL Mitte (Lorient), OBL Süd (Saint Nazaire), OBL Paula (La Rochelle), OBL Bordeaux, OBL Marseille et OBL Cannes.

Enfin chaque OBL dirige de nombreux chantiers de construction dans son secteur propre (Baustellen). L'Organisation Todt dispose aussi de nombreux services pour utiliser au mieux le personnel et le matériel mis à sa disposition. Une multitude de bureaux sont ainsi créés : contrats, contrôle des prix, entreprises, personnel, direction, bureau de construction, etc ..., avec en complément un service spécial de transport Nachschub et la Frontführung qui devait résoudre les différents problèmes de logement et d'habillement.

Les côtes de l'Europe sont divisées en Oberbauleitungen (directions supérieures de construction), fortes de 5 000 à 15 000 hommes qui sont divisées en Bauleitungen (direction de construction), de 1 000 à 5 000 hommes, puis en Baustelle (chantiers) comptant jusqu'à 1 000 hommes.

En France, l'état-major de l'Organisation Todt (Einsatzgruppe West) est situé à Paris, 33/35 Avenue des Champs Elysées. Cet état-major est chargé de diriger la construction des fortifications dans le secteur militaire dépendant de l'OB West (maréchal von Rundstedt).

En Normandie, un état-major est intallé à Cherbourg, l'autre à Rouen. Cherbourg n"est tout d'abord qu'un Abschnitt (secteur). A la fin de 1942, Cherbourg devient le siège d'une Oberbauleitung (OBL Cherbourg). En juin 1944, Cherbourg passe au rang d'Einsatz, toutes ces modifications montrent la progression importante de l'Organisation Todt en Normandie de 1942 à 1944. A cette dernière date l'Einsatz Cherbourg contôle les Bauleitungen suivantes :

  1. BL Granville (Ing. Mulert)
  2. BL Adolf (Aurigny - Ing. Ackermann)
  3. BL West (Ing. von Kreutzbruck)
  4. BL Caen (Ing. Ott)
  5. BL Nord ou Arsenal (Ing. Zimmermann)
  6. BL Mitte (Ing. Wagner)
  7. BL Ost (Ing. Deppe)
  8. BL Süd (Ing. Riese)

L'Oberbauteitung puis Einsatz Cherbourg couvre le secteur allant de Granville à Trouville. La Haute-Normandie fait partie de l'Obl. Kanal, allant de Trouville au Pas-de-Calais. En juin 1944, il y a en France 291 000 requis, occupés à la construction du Mur de l'Atlantique répartis en trois catégories :

  1. personnel de l'Organisation Todt
  2. personnel français ayant passé des contrats avec l'Organisation Todt
  3. personnel étranger (essentiellement des prisonniers de guerre soviétiques)

Autre exemple dans le secteur de la 71 Armée entre la Loire et la Dives au 25/12/1942. L'Einsatz Normandie regroupe trois OBL : OBL Cherbourg, OBL Saint-Malo et OBL Nord (Brest). Au sud l'Einsatz "West-Küste" en regroupe aussi trois : OBL Mitte (Lorient), OBL Süd et OBL Paula. Ces six directions supérieures de construction emploient une main d'oeuvre de 87 257 personnes se répartissant en diverses nationalités soit : 11 568 Allemands, 172 Italiens, 55 511 Français, 6 653 Belges, 4 209 Hollandais, 1 484 Espagnols, 2 614 Nord-Africain et 5 046 de diverses nationalités. Bien sûr bon nombre sont employés au titre du Service du Travail Obligatoire.

Dès 1938, sont jetées les bases de l'organisation Todt sous sa forme paramilitaires. L'uniforme de couleur brune, du ton en faveur des les troupes paramilitaires nazies, avait les mêmes insignes que les forces armées.

Au bras droit, au-dessus du brassard à croix gammée, une bande brodée porte la mention "Org. Todt". Le personnel subalterne n'est pas armé, seuls les chauffeurs de camions sont munis de pistolets automatiques ou de pistolets mitrailleurs. Afin d'équiper les volontaires levés dans les pays occupés, on utilise les uniformes kakis saisis en Belgique et en France, le résultats est surprenant et bien peu réglementaire.

Organisation Todt

 

 

 

 

 

 


Composition de l'organisation Todt

0
HollandeBelgiqueFranceTotal
Longueur de la côte6001103 6904 400
Allemands1 0001 00015 00017 000
Nordiques (Norvégiens, Danois)001 0001 000
Hollandais20 000010 00030 000
Belges020 00010 00030 000
Français0085 00085 000
Coloniaux, Nord Africains et Indochinois0025 00025 000
Italiens0020 00020 000
Espagnols0015 00015 000
Baltes005 0005 000
Ostarbeiter (Slaves volontaires)0015 00015 000
Polonais0025 00025 000
Tchèques0010 00010 000
Zwangsarbeiter (les forçats de l'OT)0050 00050 000
NSKK (service de transport de l'OT)5005005 0006 000
Total21 50021 500291 000334 000

 

Retour haut de page