L'organisation Todt

 

Fritz Todt


Fritz Todt

Né en 1891, à Pforzheim (Bade-Wurtemberg), l'ingénieur allemand Fritz Todt adhère, dès 1922, au Parti National Socialiste. En 1933, lors de la prise de pouvoir par Hitler, il est chargé de l'aménagement des transports du IIIème Reich, notamment de la construction des autoroutes. Il crée alors l'Organisation des Constructions de Ouvrages Routiers, la "Reichsautobahnen". Pour mener à bien, le plus économiquement et le plus rapidement possible, l'ensemble des travaux, il utilise les chômeurs, réquisitionnés à cet effet, par dizaines de milliers.

En 1938, il crée l'Organisation Todt, chargée d'édifier, de 1938 à 1940, la ligne Siegfried. Nommé général en 1939, puis ministre de l'armement et des munitions en 1940, il se consacre à la réalisation du "Mur de l'Atlantique" et, sur le front de l'Est, à la réfection des routes, des voies ferrées et des aérodrome de la Russie occupée. L'Organisation Todt est une formation paramilitaire, étroitement liée au Parti Nazi. Elle emploie aussi bien des travailleurs volontaires que des hommes soumis au STO dans les pays occupés, que des déportés traités comme de misérables esclaves.

Homme d'action plus plus que bureaucrate, Fritz Todt fut un grand serviteur, un des grand "commis" de l'Allemagne nazie. Il mourrut dans un mystérieux accident d'avion le 8 février 1942, et fut remplacé par Albert Speer.


L'Organisation Todt

 

La construction du Mur de l'Atlantique par l'OT

 

haut de page